17 juin 2007

2e tour des législatives

Dimanche 17 juin, midi : la radio annonce 65% de participation. Mes électeurs se réveillent, c'est indubitable. Vu l'affluence ce matin dans le village, je l'avais bien senti ! Et quand je pense à la mauvaise foi évidente du maire qui me disait que les gens n'étaient là que pour acheter leur pain ! Tu vois, Sancho, ce soir, nous aurons sans doute terrassé les chimères !

17h30 : la radio annonce n'importe quoi ! La participation dépassera à peine celle de la semaine dernière, finalement. Pourtant, tu vois, Sancho, je suis sûr que mes électeurs se réveillent... Attendons...

22h30 : wwaah ! ce bordel ! Je le sentais Sancho, la France redevient gauloise ! La vague bleue achoppe sur la contre-vague rose. Juppé a pas de pot, il est marqué ce mec : c'est lui qui prend le reflux en pleine fiole... Pan, démission obligatoire. La gauche déperd toujours sur le dos de ce qui n'est pas le pire. Tant pis ! bien fait pour Juppé ! Jack Lang en profite, il sera là encore pendant 5 ans à nous conter la chèvre de monsieur Seguin incarnée par Blanquette en personne ! Ségolène pollue le débat du soir, balance son histoire de cul en plein moment où on allait enfin parler d'Europe. Elle avoue sa rupture... pas qu'on s'en foute, non... pas que tout le monde le savait bien depuis longtemps... juste histoire d'émanciper l'OPA qu'elle a bien l'intention de faire sur le PS mort ! Vas-y Ségo, l'Assemblée on s'en fout ! Vauzelles est réélu, il fera ce que tu dis ! C'est l'essentiel... PS contre UMP, on a gagné le même débat qu'éternellement. C'est sûr, ça va avancer un max, les 5 ans qui viennent !
Ah ! Sancho ! au fait : à Sain-Bel, j'ai gagné : 2 électeurs ont fait manif pour pouvoir voter pour moi. Du coup, j'emporte le second tour dans la 8e circonscription du Rhône. Et paraît que j'ai même eu des voix à Lyon, que ces salauds les comptent nulles ! Reste plus qu'à espérer qu'on puisse toujours écrire ce qu'on veut sur le Net sans agrément d'Etat : bonne nouvelle - la seule très bonne, ce soir :  Renaud Donnedieu de Vabre est pas élu. Viré. Le fossoyeur de l'intelligence, du bon goût et de la liberté. L'ex-ministre de la culture. Le monsieur DADvSI. A la poubelle ! On-a-ga-gné-on-a-ga-gné !
Momentanément. Très momentanément.

Serge Rivron

Posté par France moins J à 12:34 - - Permalien [#]